survivre

Reconnaître la violence subie pour réussir à se (re)construire

Quand on est autiste, on est en quelque sorte ”habituée” à se faire maltraiter. D’ailleurs quand un autiste explose à force de maltraitance, ça lui retombe dessus et s’il tombe en dépression le premier réflexe de l’entourage ou des soignants n’est pas de regarder ce qui se passe autour mais de le bourrer de médicaments […]

Retour en haut