sensibilité

autisme et adaptation

Les autistes dont on entend encore trop souvent qu’ils seraient « incapables de s’adapter », « insensibles » etc passent en fait leurs journées à s’adapter ou à tenter de le faire, que ce soit à l’environnement physique, aux demandes de leur entourage ou à interactions sociales parfois incompréhensibles. Leur sensibilité, souvent extrême, s’exprime différemment de celle des neurotypiques.

Retour en haut